Une lettre enflammée pour mon amour de mari...

Publié le par PAULEY

Mes chers fidèles amis(ies) lecteurs(trices)

Je vous reviens aujourd'hui avec une lettre enflammée pour mon amour de mari ; un peu personnelle, c'est vrai, mais surtout pour vous informer et vous rassurer sur le fait que je vais bien et que le poème que vous avez lu précédement c'était "MOI DANS LA PEAU D'UNE AUTRE !!", qu'il n'y a pas d'"INCONNU DANS MA MAISON" mais au contraire un mari qui m'aime et que j'aime follement.

JE SUIS HEUREUSE !

Mais, comme tout être humain, je suis parfois un peu fatiguée, lasse, un peu à fleur de peau... J'ai juste besoin d'une bonne nuit de sommeil au moins une fois dans la semaine !

En conclusion, mon état d'esprit est le suivant :

"QUE DEMAIN SOIT AUSSI RICHE

QUE L'EST MA VIE DEPUIS

BIENTOT QUINZE ANS..."

Mille bisous à tous, je vous adore... Pauley

________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

Mon amour,

Au premier regard, je t'aimais déjà, mais comment vraiment le définir lorsque l'on est si jeune ?

Une force en toi te donnait un pouvoir de m'attirer si fort que j'en perdais mes moyens.

Loin de moi l'idée de me démasquer, je voulais posséder une part de mystère, même si bien des fois tu as eu entre tes mains des preuves de ma flamme en écriture appliquée.

Je ne me sens pas peu fière !

Je remercie mon étoile de m'avoir fait des signes en me persuadant qu'un jour je t'épouserais. Je nous vois déjà aux termes de nos vies nous donnant la main gaiement aux portes du paradis.

Je ne doute jamais, même quand je doute, sur la force de notre amour et de sa survie ; j'ai pleine confiance en mon coeur qui me dicte serein que je dormirai toujours sur mes deux oreilles, que j'aurai toujours pleine confiance en toi.

Qu'un sursaut de jalousie n'ait rien à voir avec le fait que je meurs d'inquiétude que tu me trompes de quelques manières que cela soit.

Mon coeur est mon premier amour, il m'a fait du mal mais beaucoup plus de bien en étant pour toi le guide de mon être.

Je suis vraiment aveugle, je sais que je peux l'être, je sais à qui me fier. Que c'est bon de demeurer avec toi ainsi !

Ne pas avoir peur de l'égarement ni du manque de mots ou de maux, dire les choses, toujours avec honnêteté : La confiance mène au bonheur certain et durable.

C'est pourquoi, je suis si bien même dans les moments les plus durs.

Pouvoir compter sur toi est une mine fabuleuse comme donner la vie à ce qui nous est le plus cher : Nous, notre mariage et ce que nous en faisons.

J'ai toujours plus foi lorsque je m'aperçois que ce que j'espère arrive et donne toujours plus d'ampleur à la force de mes sentiments : chaque jour est plus riche du meilleur et je veux vivre encore longtemps pour en témoigner dans cent ans.

Nombre de personnes en me lisant pourraient dire que je rêve beaucoup (c'est vrai !) en vivant comme sur un nuage.

Moi, je veux bien leur prêter un petit bout de ma chance afin qu'ils la saisissent pour adhérer à mon discours et surtout au résultât probable de l'état dans lequel je me trouve.

Je ne fais pas de miracle, ne réssuscite pas les morts, mais je témoigne de plénitude en mes certitudes.

Je mourrais si je me trompais, je voudrais mourir sur place si je ne voyais plus dans ton regard, mon amour, cet horizon bleu qui me déshabille et me rhabille en me disant "Je t'aime" en un soupir.

Je t'aime trésor for ever and more.

 

13 mai 2007. Pauley Perett

Publié dans LES LETTRES EMOTION

Commenter cet article

Thalie 04/06/2007

beaucoup d'amour dans ces mots je suis heureuse de constater que l'amour vis au travers de certains qui en ont la chance 

poeticluso 05/06/2007

Une déclaration de toute beauté. Demain sera tout aussi riche!..
Bisous amie Pauley.

christel/seuleaumonde 05/06/2007

bisous du soir ma belle! christel

Alice HUGO 06/06/2007

Un petit Ecureil fou d'Amour sur son grand Chêne : que te souhaiter de plus, si ce n'est que cela dure toujours...et même au-delà...Ton bonheur est contagieux, Pauley . Il me remplit de joie!Un baiser affectueux pour toi, ton Prince et ta Colombe,            Alice.

adnan 31/12/2008

je le jure que cette lettre et vraiment ecrite dun coeur vraiment amoureux